Actualités

Partager sur :

Soutenons nos Amis en Ukraine !

02 mars 2022 Actualité
Vue 297 fois

A l’heure où le monde se mobilise pour venir en aide aux réfugiés ukrainiens, nous avons recensé, de manière non-exhaustive, quelques initiatives solidaires et contacts utiles, en France et en Pologne.

 

* Pour les personnes fuyant les combats :

Pour toute aide, tout besoin d’hébergement, soutien moral… voici 2 groupes Facebook de francophones qui se mobilisent et recensent toutes les initiatives en Pologne :

 

> La French Zone en Pologne, à Varsovie

> Entraide Ukraine - Les Français de Pologne 
> Il y a également ce groupe WhatsApp pour se mettre en relation avec des personnes pouvant accueillir des réfugiés. 

 

* Si vous résidez en Pologne et que vous pouvez héberger temporairement des personnes fuyant l’Ukraine par la Pologne, voici une liste sur laquelle vous pouvez vous inscrire.

 

* Si vous vous trouvez dans d'autres pays limitrophes - Hongrie, Roumanie, Moldavie - ou si vous disposez d'infos utiles, n'hésitez pas à nous les partager sur contact@union-alfm.fr. Nous les relaierons à toute la communauté !

* Si vous souhaitez aider la population en Ukraine, vous pouvez :


- En France :

 

> Vous renseigner auprès de votre mairie pour savoir si des initiatives locales sont mises en place. Plusieurs villes comme Marseille, Nîme, Grenoble ou Metz organisent des collectes de biens de première nécessité et du matériel.

> L'association Aide médicale caritative France-Ukraine (AMC) organise une collecte de matériel médical. Vous pouvez aussi contacter directement l'association si vous souhaitez accueillir des réfugiés ukrainiens.

 

- Quelque soit votre pays de résidence :

 

> Consulter le site How to help Ukraine, qui recense des liens vers des contacts d'autorités ou d'associations, des liens vers des cagnottes, des listes de manifestation à travers le monde, etc.

> Ou vous tourner vers des associations internationales comme le Haut-Commissariat aux Réfugiés, Médecins du monde,  la Croix-Rouge ou encore Save the Children, une ONG qui défend les droits des enfants à travers le monde. 

 

 

=> Etat des lieux de la situation en Hongrie et les mesures prises pour aider les réfugiés venant d'Ukraine.

 

La 1ere grande vague de réfugiés a atteint Budapest le 28 février 2022. Depuis, toutes les heures, des trains transportant des réfugiés arrivent à la Gare de l’Ouest (Nyugati pályaudvar) ou à la Gare de l’Est (Keleti pályaudvar).

Ces gares sont les premiers points d’accueil où les réfugiés peuvent trouver des biens de première nécessité : vêtements, aliments, boissons, couches pour bébés, poussettes, etc.

 

- Les points de collectes et d’accueil :

 

o  En 2-3 jours, des points de collectes ont été créés par des organisations non-gouvernementales où les citoyens hongrois ont pu amener vêtements, conserves, boissons, couches pour bébés, etc.

 

o  Dès leur arrivée, les bénévoles accompagnent les réfugiés dans leur installation en Hongrie. Ils peuvent, par exemple, les aider à acheter des cartes SIM (en rupture de stock chez les opérateurs téléphoniques : Vodafone, Telenor et T-Mobile) ou les accueillir directement chez eux en leur offrant un lit, un repas, etc.

 

o  Le gouvernement place des réfugiés dans certains lieux publics transformés en hébergement. Par exemple, le campus de ELTE (université de Sciences sociales et naturelles), au MOME (université de l’Art), ou à Eötvös10 (un grand centre culturel). Il coordonne leur installation et les assiste dans leurs démarches administratives.

 

o  Un Conseil National de Coordination Humanitaire a été créé par le gouvernement hongrois. Il travaille en étroite collaboration avec les organisations locales, comme le Katolikus Karitász (Charité catholique), le Magyar Máltai Szeretetszolgálat (Service caritatif maltais hongrois, l’un des plus grands centres de charité en Hongrie), le Magyar Ökumenikus Segélyszervezet (organisation hongroise de secours œcuménique), le Magyar Református Szeretetszolgálat (Service caritatif réformé hongrois), le Baptista Szeretetszolgálat (Service caritatif baptiste) et le Magyar Vöröskereszt (la Croix-Rouge hongroise).

 

A partir de lundi 7 mars, six points d’accueil seront en place près de la frontière avec l’Ukraine : Beregsurány, Tiszabecs, Záhony, Barabás et Lónya. 

 

- Pour les Hongrois souhaitant faire un don ou aider :

o  Via le programme « Jónak lenni jó ! » (« Être bien c’est faire du bien ») : action menée par les médias hongrois autour d’un thème spécifique tous les ans. En 2019, l’action visait les personnes touchées d’autisme, en 2020, les jeunes devenus orphelins suite aux conséquences du Covid19 et aujourd’hui, l’action porte sur la collecte de fonds pour les réfugiés fuyant l’Ukraine.

Des ventes aux enchères sont donc organisées grâce aux dons d’objets de personnalités reconnues et de sportifs célèbres. 

> Pour y participer, il vous suffit d’appeler le 1357. Chaque appel coûte environ 2,50€ qui vont directement dans la cagnotte. 

> Autre possibilité : faire un virement directement sur le compte du programme « Jónak lenni jó ! » : 11711711-22222222.

 

o Les organisations caritatives mentionnées plus haut offrent également la possibilité de faire des dons, soit en les appelant, soit via leur site Internet. 

 

o Ce groupe Facebook  (en hongrois uniquement) propose des infos utiles et des petites annonces concernant : 

- des logements

- des soins pour les jeunes, femmes enceintes, personnes diabétiques

- la préparation de l’arrivée d’une personne handicapée

- les dons de vêtements pour enfants, adultes

- les transferts, pick-up par camionnette, etc.

 

- Des postes de coordinateur et/ou interprète hongrois-ukrainien sont à pourvoir, en cliquant ici ou ici.




J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.