Actualités

Partager sur :

A Tamatave, l'association des Anciens élèves au service des plus jeunes de tous horizons

06 décembre 2021 Info locale
Vue 178 fois

Depuis sa création en 2016, l'A2LFT est à l'origine de multiples actions axées sur le sport et la culture, à destination des jeunes issus des différentes communautés francophones locales. Basket, judo, poésie et slam sont les premiers supports utilisés pour aider les moins favorisés, et créer une dynamique d'entraide afin de porter des projets plus ambitieux. Coup de projecteur sur cette association locale, ses réalisations et ses projets. 
Jean-Loup Bardy,
Président de l'A2LFT

 

 

A Tamatave, l'association des anciens élèves du lycée français (A2LFT) est récente. Très présente sur les réseaux sociaux où se retrouvent les nombreux anciens éparpillés dans le monde entier, elle s'appuie sur l'engagement d'une petite cinquantaine de membres actifs, restés à Tamatave ou résidant en France, en Norvège, au Costa-Rica, en Indonésie... Jean-Loup Bardy, actuel président, définit l'association comme un lieu fédérateur d'initiatives auxquelles elle apporte son soutien.

« Notre but est avant tout de fédérer tous les anciens du lycée français de Tamatave et favoriser l'entraide entre le lycée français et les autres établissements francophones. »

Jean-Loup Bardy

 

L'association des anciens développe des actions à destination des élèves de l'ensemble des établissements francophones de Tamatave. Ce sont principalement des activités culturelles et sportives. En mars 2017, lors de la journée de la francophonie, le basket et le football ont été mis à l'honneur avec des rencontres inter-établissements organisées au sein du lycée français, qui, pour l'occasion, a mis à disposition son infrastructure sportive.

Mutualiser les moyens, faire émerger des vocations, tisser des liens d'amitiés et d'entraide, développer une aide structurée, etc... l'ambition des Anciens de Tamatave est grande !

Jean-Loup nous explique :

« Nous animons des cours de judo, de musique (harmonica et guitare) ... pour les élèves de différents établissements à Tamatave. La finalité étant de faire rayonner le lycée Français de Tamatave et créer des partenariats avec ces autres établissements »

En judo, de nouveaux talents ont pu être détectés et accompagnés jusqu'à Tananarive où ils ont contribué à la réussite de Madagascar, médaille d'or au tournoi des élèves de l'Océan Indien en 2017, puis 3ème par équipe au championnat d'Afrique en 2019.

La culture est également un des vecteurs choisis par Jean-Loup et les membres de l'association pour maintenir le lien entre établissements francophones.

« Nous avons organisé des concours de poésie et de slam. Grâce à des dons de peinture, nous avons pu rénover et embellir les salles de classe d'établissements moins favorisés. »

Pour les membres de l'A2LFT, le travail à mener ne doit pas s'arrêter là. Il faut maintenant développer une aide plus pérenne et structurée pour faire accéder les plus démunis à l'éducation, par exemple en créant et en finançant des places au lycée français. L'association cherche des financements pour l'aider à atteindre son objectif.

 

Pour suivre l'actualité de l'association :  https://www.facebook.com/A2LFT/

 

Article rédigé par Christophe Barbe, Ancien élève du lycée français de Bruxelles (ALFBxl - Bruxelles)



J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.